nos MOTS CLES

CONTE

Des mythes les plus anciens aux histoires de chacun de nous, en passant par toute forme littéraire qui fait sens, le conte est fondateur pour apprendre à connaître le passé, à inventer le futur, à voir, dire et construire le monde à travers le langage, subjectivement et collectivement.

 

MILIEU

Le milieu est l'espace-temps de vie des personnes et de leurs interactions. Là où l'on crée, là où l'on vit et réfléchit. Ce peut être la famille, la classe, l'école, le quartier, la ville... Selon nos principes, un éducateur intervient toujours en prenant en compte le milieu dans sa globalité, en provoquant des connexions parmi ses composantes.

 

TRACES

De l'importance d'apprendre à lire le monde à travers les traces qu'on y trouve. D'assumer le fait de laisser nous-mêmes des traces de nos pensées, de nos découvertes, de nos questionnement, sans craindre le jugement de celui qui nous lira.

RITUELS

Toute chose ayant un début et une fin, les rituels ont la capacité de marquer les phases d'un parcours, de scander un rythme, d'isoler les moments et de mieux faire vivre une expérience. Ils favorisent l'écoute et la rencontre. Ils préparent et rassurent. Ils permettent de consolider la conscience de prendre part à un processus et à un groupe. Un  rituel peut être un jeu, une chanson, une tâche qui se répète...

 

SERENDIPITÉ

L'attitude, la capacité à être toujours ouvert et prêt à découvrir hors du prévu, à trouver ce qu'on ne cherche pas et à l'accueillir.

 

EXPRESSION

Pour pouvoir agir et créer activement, l'individu a besoin de se libérer via l'expression de soi, de ne pas se renfermer derrière tout ce qui est déjà normé. Arts visuels et plastiques, manipulation de la matière, poésie, écriture, nature, activités physiques et autres jeux corporels sont autant d'outils qui nous aident à libérer ce besoin d'expression.

NATURE

De l'importance de nous sentir partie d'un écosystème. De prendre conscience de la magie et des responsabilités que cela comporte. De l'importance de ne pas oublier d'établir des relations avec la nature autour de nous, de regarder le ciel et de toucher la terre même en étant des êtres urbains. De respecter la Terre et de ne jamais oublier d'apprendre d'Elle. 

 

DÉSIR

Pulsion vitale et relationnelle, le désir est ce qui nous pousse vers. Ce qui nous met en mouvement. Ce qui nous ouvre des futurs possibles. Le désir comme intention de profiter du beau de l'existence, pour fuir l'abrutissement et la désertification des sensations.

 

GLOBALITÉ

L'individu existe dans sa globalité - physique, cognitive, affective - et fait en même temps partie d'une collectivité à travers des liens d'interdépendance. Il participe au monde avec tout son être, avec son corps entier, avec sa tête, avec son cœur. L'éducateur, lui aussi être entier, travaille lui aussi dans sa globalité. 

IMAGINATION

L'imagination, comprise comme un moteur d'expression subjective, est un outil important pour développer des personnalités libres, curieuses du monde qui les entoure et capables d'agir sur celui-ci avec créativité. Jouer avec la réalité permet en effet de l'explorer différemment, de la transformer et de la ré-agencer de manière créative et subjective.

 

JEU

Le jeu comme outil pour explorer la réalité, la transformer et la recombiner, en expérimentant la possibilité d’intervenir de manière active sur le contexte, en le transformant de façon créative et subjective.

 

TRANSFORMATION

En nous nourrissant de notre expérience, motivés pour répondre activement à nos besoins et poussés par le désir et, pourquoi pas, par l'utopie, nous n'attendons pas que les choses changent toutes seules ! Nous nous appuyons plutôt sur nos visions du possible et du meilleur pour tenter de les transformer, sans craindre les « ruptures » avec nos habitudes ou avec ce que le système nous dicte.

RECHERCHE - ACTION

La recherche comme processus qui vise surtout à provoquer un changement, en expérimentant, pas à pas, sur le terrain, en s'outillant de méthodes plus ou moins scientifiques qui permettent de garder  des traces des expériences faites, de les analyser le plus objectivement possible, d'en partager les découvertes avant d'en faire de véritables ressources sur le terrain.

LIENS

« L'éducation comme art de construire des ponts » (J. Dewey). Dans sa pratique, l'éducateur, en premier lieu, est dans l'authenticité de ce qu'il est ; plus que fidèle à ses intentions, il est attentif à ce qui se déroule devant lui, capable de provoquer des connexions, entre disciplines artistiques et expressives, entre lieux et personnes distantes géographiquement, culturellement, socialement, parmi différentes générations.

 

FAIRE ENSEMBLE

« Faire ensemble » et non pas « faire pour » ou « faire faire », notre démarche permet de créer des relations de réciprocité, de complémentarité et d'entraide, en encourageant l'autonomie. Ce lien d'égalité nous implique dans ce qu'on fait, activement. 

 

LE CERCLE

Le cercle est la seule figure qui permette à tous de regarder tout le monde dans les yeux. De  prendre conscience de l'état de chacun. D'entendre les mots de tous. C'est le positionnement métaphorique et physique que nous privilégions pour permettre à chacun de marquer sa présence au sein d'un groupe. C'est un lieu d'échange, de discussion, c'est la roue qui fait rouler le groupe

AUTONOMIE

« C'est la force créatrice de l'apprentissage, dont font partie la comparaison, la répétition, la constatation, le doute rebelle, la curiosité non facilement satisfaite qui surpasse les effets négatifs du faux enseignement. Celle-ci est un des avantages des êtres humains, celui d'être capables d'aller au-delà de ce qui les conditionne. » (Paulo Freire)

 

LIBERTÉ

La liberté suppose responsabilité personnelle et respect des autres « Je ne suis vraiment libre que lorsque tous les êtres humains qui m'entourent, hommes et femmes, sont également libres ». (Bakounine). La liberté s'outille de règles. Toutefois, toute règle peut et doit être remise en question dans le temps. Ce ne sont pas les règles qui font la réalité mais le réel qui construit et déconstruit les règles.

 

COLLECTIF

Les individus se lient les uns aux autres par des relations qui devraient être des relations d'interdépendance positive, d'entraide, de coopération. On vise à construire des liens qui nourrissent chacun. Qui ne nous renferment pas mais tout au contraire nous libèrent et nous rendent autonomes.  

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now